Les différents types de reliures: une reliure orientaliste du 18ème siècle par Le Monnier

Amis Bibliophiles bonjour,
Pour rebondir sur le commentaire de Samuel, voici quelques détails sur la reliure orientaliste dont je présentais une image, tirée de l’ouvrage d’Uzanne, The French bookbinders of the 18th century.
Il s’agît en fait d’une reliure en maroquin citron, mosaïquée sur un exemplaire de L’imitation de Jésus-Christ (Paris, 1690), qui appartenait à la bibliothèque du Comte de Sauvage.


Selon Uzanne, le spécialiste de ces reliures en vogue à l’époque était Le Monnier (qui signait « Monnier » sur les plats). Cet exemplaire du Comte de Sauvage en est l’un des plus beaux exemples: dans cette mosaïque complexe, on découvre « deux scènes de l’Ancien Testament mettant en scène deux personnages , des minarets, des dragons, des dromadaires ». Elle est doublée de maroquin vert.

L’étiquette de Le MonnierUne autre reliure de Le Monnier sur Daphnis et Chloé (1718)Comme le souligne Uzanne, c’est une vraie curiosité, mais peut-on la considérer comme emblématique de la reliure du 18ème, je ne le pense pas. Il est amusant de constater qu’après avoir disparu, ces décors orientaux referont leur apparition au 19ème, avec les reliures japonisantes.H

2 Commentaires

  1. Il serait intéressant de lister les exemplaires de ce type de reliures qui sont passés ces dernières années, soit chez les libraires, soit dans les salles des ventes. A mon avis ils doivent se compter sur les doigts des deux mains non ? Intéressant à suivre. Merci pour ces photos.

    B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.