Le Bibliomane de François Kupka (1871 – 1958)

Amis Bibliophiles bonsoir,

La bibliophilie au Grand Palais n’est pas tout à fait terminée! Si vous êtes parisiens et que vous êtes sensible à la peinture, ne ratez pas l’exposition « Kupka, pionnier de l’abstraction », au Grand Palais, qui se tient du 21 mars au 30 juillet 2018.

František Kupka dit François Kupka est né le 22 septembre 1871, dans une petite ville de Bohême orientale, Opočno (aujourd’hui en République tchèque). Ayant montré de précoces inclinations artistiques, il prépare l’entrée à l’Académie des beaux-arts de Prague. Il y est inscrit en 1889, en classe de peinture historique et religieuse, avant d’intégrer, en 1891, la prestigieuse Académie de Vienne. De cette période datent d’ambitieux tableaux allégoriques, comme Le Dernier Rêve de Heine mourant (1893), dont le succès lui vaut quelques commandes de portraits dans l’aristocratie impériale.

En 1899, à 28 ans, il peint Le Bibliomane (1897 ou 1899 selon les sources), qui marque son adoption des conventions de la peinture claire et de plein air.

Kupka choisit de quitter Vienne pour Paris où il s’installe à Montmartre. Il est proche de son compatriote Mucha et gagne sa vie en donnant des caricatures aux journaux satiriques qui foisonnent à cette époque : Le Canard sauvageCocoricoLe Cri de ParisLa Plume, et Le Rire, mais aussi bien sûr L’Assiette au Beurre.

Kupka illustrera éaglement trois livres de bibliophilie: Les Érinnyes de Leconte de Lisle, la Lysistratè d’Aristophane et le Promètheus d’Eschyle.

Résultat de recherche d'images pour "Les Érinnyes de Leconte de Lisle kupka"

Résultat de recherche d'images pour "Les Érinnyes de Leconte de Lisle kupka"

Mais revenons à ce « Bibliomane » peint en 1899, que les bibliophiles verront sans doute plus comme un simple « lecteur ».

Voici comme le tableau est présenté dans le formidable dossier pédagogique de l’exposition:

« Observer:

Réalisée dans une belle facture picturale, au dessin parfaitement maîtrisé, cette toile évoque un instant passé au jardin par une journée ensoleillée. Assis à l’ombre d’un arbre, un homme lit. Trois jeunes femmes, à moitié cachées par les frondaisons,
un brin facétieuses, l’observent. La scène peut sembler amusante. Cet homme est, en effet, regardé à son insu. Mais la composition du tableau souligne un fort contraste entre les deux groupes. L’homme est comme retiré du monde, happé par sa lecture, à l’abri de la niche de verdure qui l’enveloppe. Les jeunes filles, elles, sont en mouvement. Deux d’entre elles, vêtues de robes blanches, se penchent vraiment, tête en avant, pour mieux voir tandis que la troisième, attirante avec sa blouse rouge, se dérobe discrètement. L’ombrelle et les robes parsemées de taches de soleil témoignent du bonheur de vivre en harmonie avec la nature dont ces silhouettes féminines semblent surgir. Le peintre oppose vie contemplative et vie active.

Comprendre:

A écouter ce qu’en dit l’artiste c’est, en effet, une version très personnelle qu’il nous livre: « L’imbécile rat de bibliothèque dont j’avais si longtemps joué le rôle est assis sous un arbre, au milieu de la nature ensoleillée, à se casser la tête selon mon habitude. Les trois jeunes filles, qui l’épient à travers le feuillage sont censées représenter la vie, telle qu’elle doit être vécue dans la pratique, ce dont j’étais bien incapable.» L’artiste exprime son état d’âme, douloureux, un regret; il parle de son incapacité et pour le dire, il choisit la voie picturale. Ainsi, il quitte la simple scène de genre au profit d’une vision allégorique. Dans cette toile importante,
exposée au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts à Paris, la maîtrise de la technique, acquise à l’Académie, place le sujet traité au sein d’un paradoxe entre peinture d’histoire et symbolisme. Le choix délibéré de placer la scène en extérieur avec une forte présence de la nature correspond aussi aux préconisations de cette génération d’artistes sécessionnistes dont Kupka est issu. »

H

3 Commentaires

  1. I loved as much as you’ll receive carried out right here.
    Thhe sketch is tasteful, your authoted material stylish.
    nonetheless, you command get bught an shakiness over that you wish be delivering the following.
    unwell unquestionably come furgher formmerly again since exactly the same nearly a
    lot often inside case you shield this hike.

  2. I have checked your site and i’ve found some
    duplicate content, that’s why you don’t rank high in google’s search results,
    but there is a tool that can help you to create 100% unique articles,
    search for: SSundee advices unlimited content for your blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.